Bonjour !
Je vous retrouve aujourd’hui pour un article qui n’était pas prévu, et qui n’est pas forcément gai, mais vu l’ampleur du phénomène, je souhaitais vous en parler et partager à ce sujet.
Depuis quelques semaines, on voit fleurir sur le net des faux sites marchands, dont la particularité est qu’on y retrouve énormément de créateurs•rices Etsy. Et pour cause, il s’agit de fiches produits volées et utilisées absolument illégalement.

 

faux sites marchands
Qui sont-ils ?

Ces sites, dont je ne partagerai pas l’adresse en public pour des raisons évidentes de sécurité, sont rédigés en français. Français parfois approximatif si on y regarde de plus près, on sent la traduction automatique.

Ils ont des noms qui ne veulent rien dire, que ce soit en Français ou en Anglais, avec de temps en temps un petit mot familier, comme “outlet”, “mall”, “shop” …
Ils “vendent” des produits variés, mais en finalité ce sont toujours les mêmes catégories d’un site à un autre : Bijoux et Beauté, Maison et Loisirs, Couture et Arts Textiles, …
Il n’y a aucune CGV, CGU, et aucune info professionnelle (adresse du siège social, Siret, …).
Leurs tarifs sont généralement moins chers que les originaux, pour pousser à la vente. De plus, ils apparaissent comme soldés (“en vente” étant une mauvaise traduction de “on sale”), ce qui incite d’autant plus à vouloir acheter chez eux.

 

Pourquoi est-ce une arnaque ?

Hé bien, c’est simple, derrière leurs boutiques en ligne, ils ne vendent absolument rien. Par contre, vous pouvez dépenser votre argent chez eux, ça oui, ça marchera ! Mais peu importe que vous achetiez un produit virtuel, comme un schéma, ou un produit physique, comme un bijou, vous ne recevrez jamais votre achat.

Et pour cause, aucun des créateurs•rices présents sur ces sites n’a passé d’accord avec eux. Tout ce qu’ils font, c’est “aspirer” les fiches produits d’Etsy, et les recopier à l’identique sur leurs sites. Ils n’ont pas en leur possession les bijoux, objets, tutos en PDF qu’ils prétendent vendre. Il ne sont pas non plus commissionnés par les créateurs•rices pour servir d’intermédiaire. J’y ai même déjà vu des bijoux de créatrices qui ne font que des pièces uniques, soi-disant disponibles en 150 exemplaires !

Ces sites sont donc une arnaque pure et dure. Le soucis, c’est que les ventes sont faites en nos noms de créateurs•rices, et donc cela peut retomber sur nous, ou donner une très mauvaise image de l’artisanat et de la vente en ligne !

 

Comment lutter contre eux ?

 

En tant que consommateur :

faux sites marchandsNe faites confiance qu’aux sites personnels des créatrices et à Etsy (assurez-vous d’être bien sur Etsy.com). Si vous avez le moindre doute, contactez le créateur•rice via son compte Etsy, son site, sa page Facebook …
Vérifiez que le site sur lequel vous achetez comporte bien des Conditions Générales de Ventes, celles-ci sont obligatoires en France. Le numéro de Siren devrait également être affiché, ainsi que l’adresse postale du vendeur et un moyen de contact (mail, téléphone).
Si malgré tout vous étiez victime de ces arnaqueurs, contactez votre banque et faites opposition sur votre CB.

En tant que créatrice(eur)

Protégez vos images en y apposant une signature, un texte, le nom de votre boutique, … Cela n’empêchera pas le vol, mais permettra au client potentiel de vérifier l’auteur réel de l’article qu’il souhaite acheter.
Vous pouvez également y apposer un petit texte disant que vos articles ne sont vendus que sur Etsy et votre site perso, ou un autre canal de vente. Le mettre dans votre descriptif est également une bonne idée, mais certains sites frauduleux ne copient pas les descriptifs, donc il y a une chance sur deux pour que ça apparaisse.

 
Dans tous les cas

Lorsque vous tombez sur un site frauduleux, signalez le ! Le gouvernement Français propose un portail dédié à ce sujet : https://www.internet-signalement.gouv.fr/
C’est une lutte difficile, car dès qu’un de ces sites ferme, un autre ouvre aussitôt … Et pour le moment, on ne connaît pas les origines de ces arnaques. Mais il ne faut pas rester les bras croisés et attendre que la “mode” passe 🙂

Si vous avez un doute sur le site que vous visitez, faites une recherche Google, parlez-en autour de vous, dans des groupes Facebook spécialisés par exemple, avant de vous lancer dans un achat. En ce qui concerne le tissage de perles par exemple, il y a de nombreux groupes (Tissage de Perles, Groupe des Clientes de Perles and Co), les créatrices de schémas et de bijoux y sont souvent et on pourra vous aiguiller vers un site légal. 

J’espère que cet article vous aura aidé. Je le mettrai à jour au fur et à mesure des informations que je reçois à ce sujet. 
En ce qui me concerne, les bijoux et schémas Perles et Paillettes ne sont vendus que sur ma propre boutique : www.perlesetpaillettes.fr et sur Etsy 🙂

On se retrouve bientôt pour un article plus sympa à lire 😉 

Pin It on Pinterest